Menu du blog
J4 – Dimanche 10 mai 2015

J4 – Dimanche 10 mai 2015

2 Commentaires

Programme et trajet de la journée n°4 en Islande

Road Trip en Islande de Skaftafell à Höfn

Parcours Jour 4 – Lien vers Google Maps

Parc de Skaftafell & Chute de Svartifoss

Réveil difficile, notamment pour Olivier, car il paraitrait que j’ai ronflé ! Encore un mythe islandais ;-). Nous nous rendons dans le parc de Skaftafell, dans l’espoir de voir une des fameuses Ice Cave que tous les sites qui listent les plus beaux endroits du monde citent ! Sur le chemin, de magnifiques paysages jalonnent la route 1.

Une montagne aux abords de la Route 1

Les falaises qui jonchent la Route 1

Hélas comme je le craignais, pas de Crystal Cave, ces dernières s’effondrent en Mars. Tant pis, nous nous mettons en marche pour une balade totale de 2h vers Svartifoss. La cascade composée d’Orgues basaltiques (et non pas « balsamiques » comme nous le dirons tout au long du voyage !) est magnifique, d’autant que nous profitons d’éclaircies bienvenues !

La vallée du parc de Skaftafell

Une petite cascade dans le Parc national de Skaftafell

Les chutes de Svartifoss parmi les Orgues Basaltiques

La chute d'eau de Svartifoss

Nous déjeunons au sommet de notre balade avec des sandwichs préalablement achetés et une large vue sur la vallée, et redescendons vers la voiture, en croisant sur le chemin du retour des petites maisons qui se fondent dans la colline (avec de l’herbe sur le toit) que nous visitons, il s’agit de LA pause culturelle !

Les cottages de Sel dans le Parc de Skaftafell

Les cottages de Sel dans le Parc national de Skaftafell

L'intérieur d'un Cottage de Sel


Les icebergs de Jökulsárlón

De retour au 4×4, nous prenons la route vers Jökulsárlón, mais la jauge d’essence nous inquiète… Nous arrivons sur place et admirons ce superbe paysage de banquise et d’icebergs dérivant sur le lac. Il est possible d’opter pour une excursion en bateau entre les icebergs, mais nous n’en voyons pas l’intérêt (on peut longer de part en part les icebergs à pied sans soucis), et le temps étant mitigé.

Les Icebergs de Jökulsárlón

Je prends la pose sur un iceberg de Jökulsárlón

Jökulsárlón : Des icebergs magnifiques

J'ai reçu le grand prix de Jökulsárlón !

Les Icebergs sous les nuages de Jökulsárlón

Pendant qu’Olivier mitraille deux phoques qui jouent entre les icebergs, je vais me renseigner sur la station essence la plus proche ! Car nous nous sommes rendu compte que notre bolide consomme et suce beaucoup d’essence ! Nous estimons à 300 km la distance que l’on peut faire avec un plein de 40 litres. Du coup notre véhicule héritera d’un petit nom : « 4×4 sumi » (comprenne qui pourra ;-)). La station est à 30 km et 20 minutes de route ce qui nous oblige en plus à faire demi-tour. Étant sur la réserve depuis 30 à 40 km, je doute que nous y arrivions…

En panne d'essence en pleine cambrousse islandaise !

Nous tentons de demander de l’essence à certains touristes sans succès, puis tentons la route vers la station. Après de gros doutes, nous y arrivons finalement, et je pense que nous n’aurions pas pu faire 100 mètres supplémentaires ! Soulagement.


Les icebergs de Fjallsárlón

Nous reprenons la route et nous arrêtons pour vois les icebergs de Fjallsárlón, que nous avions loupé au premier passage. Le même paysage d’icebergs à la dérive du glacier, les touristes en moins !

Les Icebergs de Fjallsárlón

Du coup, je m’aventure à quelques bêtises et saute d’icebergs en icebergs pour qu’Olivier puisse prendre une photo sympa. Je n’ai néanmoins pas fait le malin longtemps car à mon retour, un iceberg a cédé sous mon poids et j’ai évité la baignade glaçante de peu (notez la souplesse du saut dans la vidéo ci-dessous !).


Hoffell & Höfn

Nous nous dirigeons enfin vers Hoffell, où nous attend notre prochaine Guesthouse. Sur place, notre hôte nous indique qu’il a des « Hot tubs » (à prononcer « hot teub »), à savoir des bains d’eau chaude en extérieur. Si la photo nous vend du rêve, la réalité est toute autre et ce sont des mini piscines un peu sales qui nous attendent. Nous passerons notre tour pour la baignade.

Coût de la nuit en chambre double, petit-déjeuner inclus : 72€ (10 900 ISK) Guesthouse Hoffell GlacierWorld via Booking.com.

Les Hot tubs de la Guesthouse de Hoffell

19h30, nous partons en quête d’un restaurant sur Höfn, pensant avoir retenu la leçon de la veille. Hélas nous serons de nouveau prix au piège, avec au final un seul restaurant qui nous accueille jusqu’à 20h (les autres ayant fermé leurs cuisines avant), le Arnanes Country Hotel. Et malgré une carte attractive, la moitié de son contenu n’était pas disponible ! Une vraie déception, une quasi-arnaque quand je m’en sors avec un petit plat de tagliatelles à l’eau baignant dans l’huile pour… 17€ (2500 ISK) ! Nous rentrons nous coucher après une nouvelle déception culinaire.


Suivant – Voir le Jour 5 : Djúpivogur, Fáskrúðsfjörður, Seyðisfjörður & Egilsstaðir >>

<< Précédent – Voir le Jour 3 : Skógafoss, Sólheimajökull, Dyrhólaey, Reynisfjara

    2 Commentaires

  1. Vous aviez bien fait de repartir chercher de l’essence!

    Nous avons fait le trajet Vik (à côté de Reynisfjara) à Hofn, et nous n’avons pas vu de station essence avant d’arriver à Hofn!
    Enfin si, je dis des bêtises : il y en avait peu longtemps avant Hofn, mais elle était hors service!

    On s’est alors demandé comment font les locaux pour survivre dans ces zones, si ils doivent faire 200km pour une station !
    Nous, on avait alors pris l’habitude de faire le plein une fois par jour, par sécurité…

  2. Oui, je me souviens de ces maisons si belles qui semblent intégrées à la nature… Ce pays est un eden à voir au moins une fois dans sa vie !

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *