Menu du blog
J7 – Mercredi 13 mai 2015

J7 – Mercredi 13 mai 2015

1 commentaire

Programme et trajet de la journée n°7 en Islande

Road Trip en Islande du Lac Mývatn à Akureyri

Parcours Jour 7 – Lien vers Google Maps

Les chutes de Goðafoss (Godafoss)

Le ciel est toujours aussi dégagé en ce mercredi matin, et après une courte nuit, nous partons visiter les dernières grandes chutes d’eau de notre périple, les chutes de Goðafoss. Deux choix pour visiter les chutes, via la rive gauche, ou prendre un pont pour accéder à la rive droite. Nous prendrons au hasard la 1ère solution et ne le regretterons pas, c’est le côté avec le moins de touristes, nous sommes presque seuls. La contrepartie, c’est d’avoir du coup les nombreux touristes sur les photos ! Là aussi la chute en forme de cuvette est impressionnante, et je note qu’il n’y a pas cette brume de vapeur d’eau que l’on retrouve dans la chute de Selfoss, ou aux chutes du Niagara par exemple.

Les chutes d'eau de Godafoss

La rivière en aval de la chute de Godafoss

Un arc-en-ciel traverse Godafoss !

Un petit sourire devant cette cuvette de Godafoss


L’observation des baleines à Húsavík

Nous prenons ensuite la route pour Húsavík et une étape palpitante de notre périple : l’observation de baleines en pleine mer ! Il existe 2 sociétés principales pour le « Whale watching » : North Sailing et Gentle Giants, que l’on trouve facilement sur le web. Elles ont des tarifs identiques et proposent les mêmes prestations à peu près aux mêmes créneaux horaires. Nous avons choisi Gentle Giants un peu au hasard et nous n’avons pas été déçus, notre embarcation étant beaucoup moins chargée que celle du concurrent. Notez qu’il existe au moins une autre entreprise concurrente sur place Salka Whale Watching, que je n’avais pas repérée en ligne, et pour laquelle je n’ai pas comparé les tarifs.

Coût de la balade de 3 heures d’observation des baleines : 9200 ISK (62€) via Gentle Giants.

L'agence d'observation de baleines Gentle Giants à Húsavík

Nous embarquons avec une dizaine d’autres personnes, une guide super sympa et un pilote. Au bout de 30 minutes, nous apercevons au loin le premier geyser, signe de respiration d’une baleine à bosse (« humpback whale »). Ce sera la première d’une longue série d’apparitions, il y avait au final 2 à 3 baleines à bosses dans notre secteur, qui venaient respirer à la surface environ toutes les 8 minutes, et que nous suivions à la trace. À chaque fois, avant de plonger, elles sortaient leur dos de l’eau, et une fois sur deux nous gratifiait d’un salut de la queue. Nous avons eu de la chance car elles semblaient de bonne humeur et joueuses, nous permettant même de les observer à 3 mètres de notre bateau, et plongeant sous notre embarcation.

La première baleine aperçue dans la mer islandaise !

Une embarcation plus légère permettait d'approcher des baleines à bosse

La queue d'une baleine à bosse, signe que l'animal plonge quelques minutes

Le dos et la nageoire blanche d'une baleine à bosse

Voici le nez de la baleine par lequel elle respire et rejette son geyser !

Une vue magnifique d'une baleine dans la baie de Húsavík

La baleine à bosse de Húsavík

Zoom sur la queue d'une baleine d'Islande

Un vrai émerveillement d’autant plus avec un temps si magnifique (le plaisir aurait été un peu gâché par temps de pluie). Après 2h30, nous prenons le chemin du retour, et nous profitons sur la route d’une tasse de chocolat chaud et d’un Klenät typique, sorte de donut islandais offert par la société.


Akureyri

Une fois sur la terre ferme, nous décidons d’accélérer notre parcours, anticipant une fin de voyage un peu floue. Au lieu de retourner dormir au lac Mývatn, nous prenons directement la route d’Akureyri, où nous venons de réserver une Guesthouse à prix imbattable. Nous prenons possession de la chambre, très correcte pour le prix payé, et partons à la découverte de la ville sur les conseils là aussi de notre hôte. Nous passons devant l’église moderne mais pas foncièrement jolie d’Akureyri, et dinons au Akureyri Backpackers, devant un match de foot ce qui fait très plaisir à Olivier (un peu moins à moi ;-)). Si vous passez par cette auberge de jeunesse, prenez soin de goûter leur cookie au chocolat géant, une vraie tuerie !

L'église moderne d'Akureyri

Nous cherchons ensuite un bar sympa, sans succès la ville étant très calme, alors nous retournons à l’auberge de jeunesse. Nous y croisons un couple de canadiens très sympas, Lauren et Ricardo, avec qui nous échangeons toute la soirée dans un mix de français/anglais. On avait croisé ce couple à Dyrhólaey et aux œufs de Djúpivogur mais n’avions pas eu l’occasion de discuter. Il n’est en effet pas rare de croiser sur votre périple plusieurs fois d’autres touristes, étant donné qu’il y a une route principale et que le programme de visite est peu ou prou le même pour tous ! Exténués par cette journée ensoleillée et riche, nous nous couchons tôt.

Coût de la nuit en chambre double : 52€ (7 800 ISK) Guesthouse H104 Akureyri via Booking.com.


Suivant – Voir le Jour 8 : Sauðárkrókur, Ósar, Snæfellsnes >>

<< Précédent – Voir le Jour 6 : Dettifoss, Selfoss, Víti, Námafjall, Lac Mývatn

    1 Commentaire

  1. Pour les baleines, nous avions réservé en ligne, via : North Sailing.
    Nous nous sommes donc retrouvé dans un très grand bateau, comfortable bien qu’il y avait beaucoup de touristes, mais d’autres sociétés, dont Gentle Giants proposaient la même activité, avec un petit twist sans doute pas négligeable. GG semblait être dans une sorte de grand bateau pneumatique et de se fait approchait davantage les baleines car s’y trouvaient réellement à proximité, 2-3 mètres maximum?
    Une personne de ce bateau a même eut l’ingénueuse idée de plonger leur gopro dans l’eau avec un baton gopro. J’aurai bien voulu récupérer ces images sans doutes sublimes des baleines !

    Akureyi : la deuxième ville d’Islande, avec… 18 000 âmes !

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>