Menu du blog
J9 – Vendredi 15 mai 2015

J9 – Vendredi 15 mai 2015

1 commentaire

Programme et trajet de la journée n°9 en Islande

Road Trip en Islande de la péninsule Snæfellsnes à Keflavík

Parcours Jour 9 – Lien vers Google Maps

La péninsule de Snæfellsnes du Nord au Sud

Cette dernière journée islandaise s’annonce bien remplie, avec la visite de la péninsule Snæfellsnes et pas moins de 8 spots programmés sur le chemin. Nous entamons la route en passant devant Kirkjufell, alias « La Montagne Parfaite » comme un blog l’appelait… On ne sait toujours pas ce qu’est une montagne parfaite, si ce n’est qu’elle semble être bizarrement la seule à éviter d’avoir un mont enneigé.

La montagne parfaire de Kirkjuffell


L’extrême Ouest de la péninsule : Svortuloft, Hellnar & Arnarstapi

Nous arrivons à l’extrême ouest de la péninsule à la recherche de belles falaises, après une piste sacrément accidentée (Öndverðarnesvegur) mais qui nous permettra de contempler de beaux paysages.

Une plage le long de la piste d'Öndverðarnesvegur

À la fin, la piste se divise en deux. Sur la droite, un mini phare orange vif et hélas pas de spot particulier, mais je suis pris de vertige devant ce spectacle de fin du monde, cette sensation de vide, le vent qui hurle et fait glisser des nuages a toute vitesse sur moi. LoL.

Les facades de Svortuloft

Une mini piscine de Svortuloft

Par contre sur la gauche de la piste, le haut phare de Svortuloft : une arche massive peuplée de centaine d’oiseaux nous attendent sous une pluie battante.

L'Arche de Svortuloft

Le phare de Svortuloft

Les oiseaux jouent près de l'arche de Svortuloft

Les falaises de Svortuloft

Nous continuons notre périple vers le sud de la péninsule, et nous nous arrêtons à Hellnar, une petite bourgade avec notamment un petit café adossé à la colline face à une très belle arche sur laquelle s’écrasent violemment les vagues déchainées. L’auberge est ce jour-là remplie à craquer… de français ! Un groupe venu pour un mariage, que nous recroiserons peu après.

La vue de Hellnar

La plage de Hellnar

Le sentier de Hellnar qui rejoint Arnarstapi

Une vague de rochers sur la plage de Hellnar

L'Arche de Hellnar

De Hellnar, un sentier part vers Arnarstapi, que nous décidons néanmoins de rejoindre en voiture. À Arnarstapi, nous sommes accueillis par un géant de pierre chargé de protéger la péninsule. Le géant garde l’accès à de magnifiques falaises d’orgues basaltiques, assaillies par la mer déchaînée, ainsi qu’une arche (encore une !), celle de Gatklettur.

Le géant de pierre d'Arnarstapi

Les falaises d'orgues basaltiques d'Arnarstapi

La violence des vagues d'éclate sur les falaises et la cave d'Arnarstapi

L'Arche de Gatklettur


La Gorge de Rauðfeldsgjá (Raudfeldsgja)

Notre périple continue avec la faille de Rauðfeldsgjá, un des plus beaux spots de notre voyage : une faille sismique a coupé la montagne en deux.

La faille de Rauðfeldsgjá

L'entrée dans la Gorge de Rauðfeldsgjá

Nous entrons au cœur de la brèche via une ouverture de quelques mètres seulement. Une ascension périlleuse nous attend, sur de la glace instable que la chaleur du printemps commence à fragiliser. Mais le jeu en valait la chandelle : nous nous sentons minuscules entre les falaises recouvertes de mousse verdoyante et les orgues de glaces géants, le spectacle est grandiose. Nous sommes seuls pour cette visite, ce qui la rend d’autant plus agréable, et nous pensons aux nombreux touristes qui sont passés devant le petit panneau « Rauðfeldsgjá » sans s’arrêter.

La vue à l'intérieur de la Gorge

Le premier Orgue de glace dans la brèche de Rauðfeldsgjá

Les passages étroits de la faille de Rauðfeldsgjá

Une magnifique cascade de glace au coeur de Rauðfeldsgjá

Nous nous sentons tout petit au sein de la gorge de Rauðfeldsgjá

La vue sur la vallée en sortant de Rauðfeldsgjá


L’église de Búðir (Budir) et la plage d’Ytri-tunga

Nous quittons la brèche pour rejoindre l’église de Búðir, une église qui a la particularité d’être entièrement noire et isolée de tout village. Nous y retrouvons le groupe de français en pleins préparatifs du mariage qui s’y déroulera une heure plus tard. Nous les laissons tranquilles pour leur grand moment.

L'église noire de Budir

Notre prochain arrêt est la plage aux abords de la ferme d’Ytri-tunga, célèbre également pour ses phoques. Peut-être en verrons nous de plus près ? En arrivant, nous croisons une touriste allemande qui repart dépitée de ne pas en avoir vu. Nous partons du côté opposé d’où venait la touriste et nous remarquons un rocher dans l’eau qui ressemble à un phoque. Déçus… jusqu’à ce que le rocher bouge ! Jean-Michel, le phoque que nous avons baptisé à Ósar la veille, est revenu nous dire bonjour, et il a ramené sa petite famille. Nous rencontrons un peu plus loin Micheline et son petit qui ne la quitte pas d’une nageoire. En sautant de rocher en rocher, nous arrivons à les approcher d’assez près pour quelques clichés et vidéos sympas, et nous restons encore de longues minutes à les observer.

Un phoque sur la plage d'Ytri-tunga

Une famille de phoques à Ytri-tunga


Retour à Keflavík

La visite de la péninsule touche à sa fin, nous entamons le retour vers Keflavík. Sur le chemin, nous nous arrêtons en plein milieu de la route 1 pour prendre en photo une église rouge face à la colline. Cette église n’a rien de particulier, si ce n’est que ce cliché a été utilisé pour la couverture du Guide du Routard de l’Islande 2007/2008.

L'église présente sur la couverture du Guide du Routard 2007-2008

Nous continuons le retour et décidons de passer par le tunnel sous-marin qui relie la ville d’Akranes à la capitale Reykjavík, afin d’éviter un détour de 50 minutes. Pour 1000 ISK, nous traversons les 6 kilomètres de tunnel qui semble tout neuf.

Nous conduirons jusqu’à Keflavík pour rendre le 4×4 au loueur, ce dernier nous déposera gentiment à notre dernière Guesthouse, qui a pour énorme avantage d’offrir une navette gratuite pour l’aéroport (situé à seulement quelques kilomètres), service particulièrement utile étant donné que je pars le lendemain à l’aube.

Coût de la nuit en chambre double, petit-déjeuner inclus : 60€ (8 900 ISK) Kef Guesthouse via Booking.com.

Mon vol retour se passera sans encombre, celui d’Olivier décollant quelques heures après le mien.


Suivant – Voir le Jour 10 : Vol retour et conclusion >>

<< Précédent – Voir le Jour 8 : Sauðárkrókur, Ósar, Snæfellsnes

    1 Commentaire

  1. Nous revenons d’Islande et nous avons fait à peu près les mêmes photos que vous jusqu’à Jokusarlon puisque nous ne sommes pas allés plus loin. Nous avons passé un bon moment à regarder vos photos. Nous avons adoré notre voyage nous aussi. Bye.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>