Menu du blog
J6 – Mardi 12 mai 2015

J6 – Mardi 12 mai 2015

3 Commentaires

Programme et trajet de la journée n°6 en Islande

Road Trip en Islande de Egilsstaðir au Lac Mývatn

Parcours Jour 6 – Lien vers Google Maps

Les chutes de Dettifoss & Selfoss

Cette sixième journée de road trip nous emmène découvrir la partie nord de l’île, et notre première étape est la chute d’eau de Dettifoss et sa sœur Selfoss. Pour y accéder, nous optons pour la route 862, récemment goudronnée. Dettifoss est une cascade impressionnante, droite et assez haute, mais dont la vue est hélas relativement cachée et dont on ne peut vraiment s’approcher.

La chute d'eau de Dettifoss

La Cascade de Dettifoss

Les chutes de Selfoss sont pour moi plus intéressantes, on s’en approche vraiment et elles forment une vasque, sorte de mini chutes du Niagara (avec comme pour ces dernières hélas, un nuage de brume d’eau permanent). L’endroit est idéal pour un pique-nique, même s’il ne fait pas chaud.

La cuvette de Selfoss

Le point de vue sur la rivière issue de Selfoss

Les chutes d'eau de Selfoss

Au coeur de la chute de Selfoss


Le cratère de Víti

Nous reprenons la route pour deux étapes avant la découverte du notre Guesthouse. Nous commençons par le cratère Víti, accessible sur le volcan Krafla après une bonne vingtaine de minutes de marche. Il a beau être très grand, le fait de le voir enneigé retire sans doute de sa superbe et je suis un peu déçu. Olivier s’attaque à la grimpette du cratère, alors que je vais me renseigner sur les panneaux d’affichage qui me confirment que le cratère est plus sympa à visiter en plein été.

La cratère enneigé de Víti sur le mont Krafla

Les rebords du cratère de Víti

La vue depuis le mont Krafla

En quittant le cratère, nous trouvons sur la route, perdu au milieu de nulle part, une douche et un WC vert ! La curiosité nous invite à nous rapprocher et nous constatons que la douche ouverte diffuse de l’eau chaude, naturellement chauffée par les sources avoisinantes, et que les toilettes ont été rajoutés par la suite par des blagueurs près de la douche. Je ne vous conseille pas d’ouvrir la cuvette des WC, il semblerait que certains n’aient pas compris qu’il s’agissait d’humour…

La douche et les toilettes abandonnés en pleine nature

Les paysages magnifiques que nous offre la Route 1

Moi en plein élaboration de notre parcours dans le 4x4


Les sources de Námafjall

Nous nous rendons par la suite vers Námafjall, un lieu balisé avec des sources d’eau et de boue bouillante chauffée naturellement par le sol à une température comprise entre 80 et 100°C. Les panneaux prévenant des brûlures sont légion. Le site est intéressant par ses multiples cratères de boue bouillonnante, mais également par les monticules de pierres, des cheminées naturelles (nommées fumerolles) qui laissent échapper continuellement une épaisse fumée de vapeur d’eau, tant l’eau chauffe sous nos pieds, et la forte odeur de soufre qui s’en dégage (et que j’ai personnellement du mal à supporter). La nature peut parfois générer des phénomènes étranges, qui ne nous rendent que plus réaliste l’existence de volcans à quelques kilomètres.

Les bains d'eau bouillonnante de Námafjall

Les bains de boue bouillonnante de Námafjall

Les sources chaudes et fumantes de Námafjall

Une fumerolle à Námafjall

Le sol lunaire de Námafjall


Le Lac Mývatn et ses bains

Nous arrivons à notre Guesthouse au pied du Lac Mývatn, dans le petit village de Reykjahlíð (Reykjahlid). La Guesthouse Eldá est l’une des plus chères que nous aurons payées, malgré une qualité discutable : chambre très petite et sommaire, wifi non fonctionnel. Par contre le petit déjeuner est inclus.

Coût de la nuit en chambre double, petit-déjeuner inclus : 90€ (13 200 ISK) Guesthouse Hoffell GlacierWorld via Booking.com.

Mais la journée n’est pas finie. Après un diner composé de cordon bleu et de spaghetti bolognaise cuisinés dans la cuisine de notre Guesthouse suite à notre passage au supermarché, nous nous laissons aller dans un bain naturel les Mývatn Nature Baths, le Blue Lagoon nous ayant laissé un si bon souvenir en début de parcours. Au final des équipements plus sommaires et un aspect un peu moins « naturel » (pas mal de béton), mais un vrai instant de relaxation, pour un prix presque 2 fois moins élevé que le Blue Lagoon. Nous y croisons comme d’habitude beaucoup de français, et restons 2 bonnes heures et finissons par un « steam bath » (sauna).

Coût des Mývatn Nature Baths : 3000 ISK (20€) en basse saison (pas de réservation nécessaire).

Les bains de Mývatn Nature Baths

Panorama de Mývatn Nature Baths

En sortant des bains, nous croisons sur le parking un des clients de notre Guesthouse à l’air menaçant et suspect. Nous décidons de faire le tour du lac en voiture pour visiter les alentours, nous croisons de nombreux moutons et agneaux curieux qui nous suivent du regard, et assistons au plus beau coucher de soleil de notre voyage.

Un agneau curieux près du Lac Mývatn

Le crépuscule magnifique sur le Lac Mývatn

Un coucher du soleil au Lac Mývatn

Et nous remarquons que l’étrange individu nous suit ! Cela suffira pour nous lancer dans des histoires de tueur en série à dormir debout. Et ça tombe bien, car nous n’avons pas prévu de dormir cette nuit !


Aurores Boréales… ou pas !

En effet, cette nuit, nous voulons voir une aurore boréale. Quelques islandais (dont notre hôte actuel de la Guesthouse) nous ont confirmé qu’il était possible d’en voir en mai, si les conditions sont optimales. Et ce mardi soir, elles le sont : temps très clair, pas un nuage à l’horizon, et forte activité des aurores boréales avec une note de 4 sur 10 (Active) selon le site d’observation des Aurores Boréales (« Northern Lights » en anglais).

Notre seule inquiétude est ce soleil qui ne veut pas se coucher. En effet, en mai en Islande, le pays bénéficie d’un ensoleillement de 17 à 20h par jour ! Ainsi en ce 12 mai, le soleil se couche à 22h30 pour se lever à 4h30 ! Le meilleur temps pour en voir sera en plein milieu de la nuit, vers 2h30 (ci-dessous une photo du ciel à 1H30).

Le soleil ne se couche jamais vraiment en été en Islande

Hélas, malgré notre veille et le ciel dégagé, ce maudit soleil ne se couchera pas assez pour espérer voir les aurores boréales, qui n’apparaissent que quand l’obscurité est totale (donc principalement en hiver). C’est une grosse déception pour moi, et je vais me coucher vers 3h, et n’arrive pas à dormir. Pour voir ce que nous avons loupé, voici ci-après une magnifique vidéo tournée par Stéphane Vetter, qui a capturé des aurores boréales en Islande moins de 2 mois avant notre arrivée.


Suivant – Voir le Jour 7 : Goðafoss, Húsavík, Akureyri >>

<< Précédent – Voir le Jour 5 : Djúpivogur, Fáskrúðsfjörður, Seyðisfjörður & Egilsstaðir

    3 Commentaires

  1. Dettifos : absolument magnifique (bien qu’elle n’était pas enneigée à notre saison), mais nous avons eut l’erreur de suivre le GPS pour une fois. Le GPS (Google Maps) nous avait indiqué une « gravel road » de 20 min (donc détour de 40min sur cette route de m….). Route qui n’en finissait jamais et qui était la pire qu’on ait pris durant notre roadtrip.
    Le problème, c’est qu’une fois arrivé on a remarqué qu’il y avait des bus de l’autre côté de la cascade et on a alors remarqué qu’il y avait une VRAIE ROUTE GOUDRONNEE qui y amenait aussi.

    Námafjall : j’ai trouvé cette étape vraiment horrible. Ce lieu puait le souffre à plein nez, et je n’ai pas pu y rester longtemps tellement les éfluves étaient fortes ! L’odeur de souffre faisant vraiment penser à des oeufs pourris !

    Malgré cela, les bains de Myvatn étaient agréables (l’odeur de soufre y étant plus subreptice), mais personnellement notre soirée au lac de Myvatn a été gâchée par des problèmes de batterie de voiture : déchargée après avoir oublié d’éteindre les feux lors de notre excursion aux bains…

    « les aurores boréales, qui n’apparaissent que quand l’obscurité est totale » : préférable, mais pas forcément. En aout, il n’y a en théorie pas d’aurores boréales. Plusieurs hotes airbnb nous l’ont soutenu. Pourtant, nous en avons aperçu deux soirées d’affilées. Bien qu’effacées elles étaient présentes !
    Puis, deux jours plus tard, un autre hote nous a déclaré en avoir vu de très belles, la veille. Bien entendu, pour nous, il y avait trop de nuages ce soir là…

  2. Waouh ! La neige donne complètement un autre visage aux paysages, tout aussi sublime !

  3. N’écoutez pas les hotes Rbnb!!!

    Les autores boréales, il y en a toute l’année, sauf que généralement, en se rapprochant de l’été, le ciel est trop lumineux la nuit et on les voit peu, mais elles existent! Nos plus belles aurores boreales on les a vue mi avril donc vous voyez :)

    Detifoss elle est vraiment impressionante celle la ;) On a pas encore vu Selfoss nous par contre, ça sera à faire cet été!

    Namajfall, personnellement j’adore :) C’est vrai que ça pue un peu, mais maintenant avec l’habitude ça passe tout seul!

    Bref le lac Myvatn c’est vraiment l’un des plus bel endroit d’Islande. Par contre la route en gravier pour aller jusqu’a detifoss j’ai adoré : tu es vraiment perdu dans un desert au milieu de nulle part, et ça c’est génial.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>